Thierry Thieû Niang

Avant l’orage

Faire advenir des paysages chorégraphiques, presqu’organiques comme traversés par des rondes, des farandoles autour de chemins désynchronisés du temps ne faisant cohabiter que l’obscurité et la lumière, le printemps et l’hiver, la pluie et le soleil, le jour et la nuit, l’humain et le non humain, la nature et la culture.

Tenter de recomposer des généalogies interrompues, de fédérer d’autres communautés qui produisent et inventent d’autres formes et structures, d’autres mouvements au présent.

Car l’art, tous les arts comme l’éducation artistique sont des recours, des possibles face aux conséquences politiques et sociales des catastrophes, pandémies, guerres qui se superposent, qui nous étreignent.

Continuer ainsi à brouiller les temporalités, les disciplines et autres identités en portant une danse toujours au présent, en privilégiant les fonctions de l’art - sensibles, cathartiques, thérapeutiques… - et accueillir les affinités dans tous les affects possibles d’un en commun.

Un commun qui n’est pas le même et qui suppose un pluriel, du deux et plus.
Un accord, une rencontre. Une addition.

Aucun n’est un, tous sont plusieurs !

Représentations & évènements à venir

23 avril 2024 27 avril 2024 à 20H45

Up Close

Bruxelles

25 avril 2024 5 mai 2024

Le jeu des ombres

Paris 10e

25 avril 2024 à 20h30

Iphigénie

Vélizy-Villacoublay