Pelléas etc.

Orchestre de chambre de Paris - Simone Menezes - Thierry Thieû Niang - Sibelius, Fauré, Read Thomas

Pelléas etc.

À l’occasion du centenaire de la mort de Gabriel Fauré, l’Orchestre de chambre de Paris et Thierry Thieû Niang présentent un concert chorégraphié autour des suites pour orchestre Pelléas et Melisande de Gabriel Fauré et Jean Sibelius.

Pour l’occasion, le parterre de la Salle des concerts est débarrassé de ses fauteuils, et les spectateurs peuvent s’asseoir par terre, s’allonger, se déplacer… Une vingtaine d’artistes amateurs forme au milieu de ce public des paysages chorégraphiques, le guidant et l’incitant à écouter la musique avec son corps.

Elles et ils incarnent les personnages d’Arkel (grand-père de Pelléas et de son demi-frère Golaud) et Yniold (fils de Golaud), en interrogeant l’intimité qui se noue entre générations, mais aussi la façon dont chacun partage et transforme l’espace, au gré des sensations que procure la musique.

« Au départ, il y a eu le désir fort d’une nouvelle collaboration avec l’Orchestre de chambre de Paris après l’aventure heureuse de Père et fils avec l’orchestre et les chanteurs Christoph et Julian Prégardien il y a deux ans.

Puis vient la rencontre avec la cheffe d’orchestre Simone Menezes et ce programme musical autour de Fauré, Sibelius et de la création d’Augusta Read Thomas, pour questionner ensemble ce qui nous lie et relie, nous raconte de nous-mêmes et de l’intimité qui se noue entre les générations.

Nous avons alors invité en contrepoint des musiciens de l’orchestre, du baryton-basse Laurent Naouri et du jeune violoncelliste Albert Kuchinski, une vingtaine d’amateurs – âgés de 8 à 70 ans – pour raconter les liens qui peuvent se nouer entre générations, mais aussi la façon dont chacun partage et transforme l’espace, en présence sensible et au gré des émotions que procure la musique ; et pour former au cœur de la soirée et du public des paysages en mouvement, des traversées chorégraphiques.

Proposer ainsi un temps en partage comme un sentiment d’une possible solidarité mystérieuse, dans le travail, dans l’écoute, dans l’espérance, dans une incertaine destinée, qui nous unit les uns aux autres, et l’humanité tout entière au monde. »

Thierry Thieû Niang

Programme

Gabriel Fauré
Pelléas et Mélisande

Jean Sibelius
Pelléas et Mélisande

Augusta Read-Thomas
L’Envers des destinées - Création pour orchestre, violoncelle et voix de baryton-basse (Commande de l’Orchestre de chambre de Paris)

Gabriel Fauré
Élégie (version pour violoncelle et orchestre)
Les Berceaux (transcription pour orchestre d’Yves Chauris)

Distribution

Orchestre de chambre de Paris
Simone Menezes : direction
Laurent Naouri : baryton-basse
Albert Kuchinski : violoncelle
Thierry Thieû Niang : mise en mouvement
Jimmy Boury : lumières

avec la participation d’artistes amateurs.

Production et coréalisation : Orchestre de chambre de Paris, Philharmonie de Paris.

Représentations & évènements à venir

8 mars 2024 10 mars 2024 à 19H00

La douleur de Marguerite Duras

Montréal (Québec)

13 mars 2024 14 mars 2024 à 19H30

La douleur de Marguerite Duras

New York

6 avril 2024 à 20h30

Iphigénie

Antibes

11 avril 2024 12 avril 2024

Iphigénie

Cherbourg-en-Cotentin

23 avril 2024 27 avril 2024 à 20H45

Up Close

Bruxelles

25 avril 2024 5 mai 2024

Le jeu des ombres

Paris 10e

25 avril 2024 à 20h30

Iphigénie

Vélizy-Villacoublay