Janvier / Avril 21

Thierry Thieû Niang

« … Et que l’on estime perdue toute journée où l’on n’aura pas dansé au moins une fois. » – Nietzsche

Oui ! Il faut que le monde se soigne, se console et accepte que notre vulnérabilité soit aussi une présence du vivant au vivant.
Et qu’elle se partage, s’accompagne et se comprend !

Nous sommes le monde, nous grands et petits, connus et inconnus, proches et lointains.
Restons patients et confiants, travaillons aux heures qui passent, aux projets qui se font et se défont, bougeons nos façons d’être et de faire pour inventer encore du vivant !

Restons ce que nous devenons et que vive 21, que danse 21 et les enfants, les femmes et les hommes toujours...
Que la douceur du proche nous soulève !

Thierry Thieû Niang

Représentations & évènements à venir

(sous réserve des nouvelles consignes gouvernementales)