Presse

« Au Bois dormant » ou l’art de l’ellipse

Marie Desplechin, en scène, pour dire un texte en dialogue avec le chorégraphe et danseur Thierry Thieû Niang et le danseur Bastien Lefèvre. Mémoire (...)

Dans le fort intérieur de l’autisme

L’homme forme un arc avec son bras, son poing fend l’air dans un mouvement de va et vient, du sol vers le plafond. Sa tête suit, les longs cheveux (...)

Une éthique de la forme - Théâtre et politique...

La représentation théâtrale, comme le remarque Denis Guénoun, prend place sur une scène qui est adossée : il lui faut un mur, un fond, même de toile. On (...)

Fantômes argentins au Festival d’Aix

La quatrième nouvelle production du Festival d’Aix en Provence a été dévoilée dimanche soir, sous le signe du « retour ». Premier retour, celui que les (...)

La nuit juste avant la forêt, Bernard-Marie Koltès au Louvre

« Dors mon doux prince » c’est les derniers mots d’Horatio pour son ami Hamlet. C’est aussi les mots qui seront prononcés en avril 89 à la mort de (...)

Regarder l’intime pudeur

Pour travailler avec des amateurs et faire surgir cette émotion-là il faut passionnément les aimer. Thierry Thieû Niang met en scène certains de ces (...)

| 1 | ... | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 |

Représentations & évènements à venir

(sous réserve des nouvelles consignes gouvernementales)